Interview


Brecht Dhaene, l'outsider qui monte en puissance

13.06.2013, 16:18

15e de la Flèche Ardennaise en 2012, Brecht Dhaene s'est aussi classé cette année 8e du Circuit de Wallonie. Le grimpeur de VL Technics Abutriek abordera la Flèche dans la peau d'un outsider. Celui qui avait réalisé une grosse saison 2011 (2e du Tour de Namur, 6e du Tour de Moselle, 9e du Triptyque Ardennais) souhaite au minimum terminer dans le top 5 de la classique ardennaise. Il s'est confié à www.directvelo.be.

DirectVélo : Comment te sens-tu à l'heure actuelle ?
Brecht Dhaene : Très bien. Je suis revenu lundi d'un stage de montagne dans les Dolomites. J'ai ainsi pu me préparer pour les prochaines échéances à savoir la Flèche Ardennaise et l'Omloop Het Nieuwsbald Espoirs. La condition est là. Elle s'est améliorée au fur et à mesure du printemps. Là, elle est juste parfaite pour ce week-end.

Tu seras donc un des outsiders voir plus pour dimanche.
Oui. Chaque année, je pointe la Flèche à mon calendrier. Dimanche, j'espère être encore présent dans la finale afin de lutter pour la victoire ou un bon résultat. Un top 5 serait bien.

Avec Dimitri Claeys, vous êtes les deux leaders de cette formation VL Technics Abutriek.
Nous serons normalement les deux coureurs protégés pour cette difficile épreuve. Mais nous avons globalement une bonne équipe. Un coureur comme Robin Mertens peut aussi jouer son rôle. Il s'est aussi entrainé dans les Dolomites. Il passe très bien les bosses et il a également un très bon sprint.

« Jérôme Baugnies est le favori incontestable »

Quelle sera la tactique à adopter dimanche ?
Difficile de prévoir à l'avance. La décision se fait la plupart du temps dans les derniers kilomètres et plus précisément, dans les tours de circuits locaux. Si le temps est pluvieux, pas mal de coureurs seront déjà hors course pour la victoire. Il sera important de rouler en tête de peloton et de ne pas connaitre trop de déboires. Concernant le déroulement de la course, je pense qu'une échappée sortira assez tôt et ira quand même assez loin avant d'être reprise. Un peu le même genre de scénario qu'au Circuit de Wallonie disputé en mai dernier.

Que représente la Flèche pour toi ?
C'est une des plus belles courses de l'année. Elle me convient parfaitement. Malheureusement, il fut un temps où je ne pouvais pas participer à cette course car elle tombe en pleine période d'examens. Or j'étudiais encore à l'Université de Gand (sciences politiques). L'an dernier, c'était la troisième course à laquelle je participais après ma grosse chute survenue en février. J'avais tout de même terminé à la 15e place! Maintenant que j'ai terminé mes études, les ambitions sont logiquement revues à la hausse. Cette épreuve est également importante car les équipes professionnelles la connaissent et savent ce qu'elle représente. Il faut donc impérativement se montrer.

Qui seront, selon toi, les favoris dimanche ?
Jérôme Baugnies est très fort en ce moment. Il est incontestablement le grand favori. Lhotellerie, Allegaert et Backaert font également partie des favoris. N'oublions pas les équipes BMC et Rabobank qui sont toujours au rendez-vous. On a droit à un plateau particulièrement relevé cette année.

« Prendre course par course »

Pour revenir sur ton début de saison, comment s'est-il passé ?
J'ai eu un refroidissement au mois de mars et il a fallu récupérer de cela. Je suis ensuite monté à deux reprises sur un podium : à Esplechin et à Ottergem. Mais je retiens surtout ma huitième place au Circuit de Wallonie sachant que les deux premiers faisaient partie de l'échappée matinale. Après le Circuit, j'ai été en Italie au Giro della Regione Friulli Venezia (2.2) où je me suis classé 11e de l'étape reine qui arrivait au sommet d'un col long de 14 kilomètres. Je monte véritablement en puissance durant ces dernières semaines.

Après la Flèche, quel sera ton programme ?
Je participerai à l'interclub de Geluwe et ensuite à l'Omloop Het Nieuwsblad pour espoirs. Il y aura aussi le Tour de Côte d'Or en France, le contre-la-montre par équipes à Borlo, le Tour de Liège et le Tour de Namur. Un programme chargé! On va prendre course par course et réaliser le meilleur résultat possible.
 
Crédit Photo : Marc Van Hecke - www.sportfoto.be
 

Par Renaud Collette

DERNIERES PHOTOS

Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4Slide 5Slide 6Slide 7Slide 8